Delahaye est une ancienne marque automobile française qui fête cette année ses 125 ans. Créée en 1894, la firme Delahaye présente sa première voiture sans chevaux à allumage électrique en 1895. Ensuite, en 1898, la société des automobiles Delahaye voit le jour. Delahaye construit des camions, des véhicules d’incendie et des voitures de luxe. En 1935, la société absorbe l’entreprise Delage. À son tour, Delahaye se fait absorber par Hotchkiss en 1954 et disparaît. Parmi tous les modèles de la marque, le plus célèbre est sans conteste la voiture Delahaye 135. Trois versions de l’automobiles seront proposées aux enchères le 5 février 2020 à Paris par RM Sotheby’s.

135 Roadster 1939 | Grand classique d’avant-guerre de la voiture Delahaye

Delahaye 135 Roadster Prix d'Excellence au Concours d'Élégance de Biarritz en septembre 1948.

1939 Delahaye 135 Roadster Figoni et Falaschi Biarritz 1948.

Le modèle présenté possède le châssis n° 47420. Concernant ce châssis, il est bien de préciser qu’il provient de la série Compétition. C’est également une version courte. La construction de cette voiture Delahaye 135 Roadster débute en 1939 et se termine en 1947. Ces renseignements proviennent naturellement des archives de la voiture. Elle participe, alors, en 1947 et 1948 à des concours d’élégance. Puis, elle disparaît jusqu’en 2005. Jacques Dayez trouve ce Roadster, sans carrosserie, l’achète et le fait restaurer par Tessier à Tours. Estimation : entre € 500 000 et € 800 000.

135 Cabriolet 1946 | D’Argentine en France

Delahaye 135 Cabriolet châssis N° 800308 après la restauration de sa carrosserie.

1946 Delahaye 135 Cabriolet Figoni et Falaschi après restauration chez Figoni et Falaschi.

Tout d’abord, il faut noter que cet élégant cabriolet commence sa vie en Argentine. En effet, ce modèle est commandé par un représentant de l’ambassade de France en Argentine. Les lignes épurées et élégantes en font une des plus séduisantes automobiles de cette époque. À noter que la voiture Delahaye 135 entre en concurrence avec la Bugatti 57, la Hotchkiss Grand Sport ou encore la Talbot-Lago Baby. Notre cabriolet est mis en vente à Buenos Aires. Il subit quelques modifications au niveau des pare-chocs et du capot moteur. Stocké durant de nombreuses années avant son importation en France en 2003, il passe chez Tessier à Tours pour de nombreux travaux de restauration. Estimation : entre € 350 000 et € 450 000.

135 Coach 1949 | Voiture Delahaye à carrosserie Chapron

Delahaye 135 Coach carrossée par Chapron.

1938 Delahaye 135 Coach Chapron.

Quant au troisième modèle 135 de voiture Delahaye proposé, il s’agit d’un projet de restauration. Ce véhicule resté entreposé pendant de longues années est une excellente base pour lui redonner son panache d’antan. Outre cette 139 Coach, un assortiment de pièces de rechanges, pour ces trois types de carrosseries, peut être acquis par tout soumissionnaire. Nous y trouvons cinq moteurs, une boîte de vitesses Cotal, des réservoirs de carburant, des roues, des volants, etc. Petit aparté : la vente propose un Land Rover Defender. Celui-ci a servi à déplacer ces trois Delahaye entre les divers lieux de stockage. Estimation voiture Delahaye 135 Coach Chapron : entre € 50 000 et € 60 000. Estimation pour le Defender 1993 (Futur Collector) : entre € 8 000 et € 10 000.

Vintage Car Magazine vous donne son avis

Delahaye 135 Roadster en parfaite condition estimée entre € 500 et 800 000.

1939 Delahaye 135 Roadster Figoni et Falaschi.

Rien que trois Delahaye 135 présentées en même temps aux enchères. Cela n’est pas banal. En effet, la voiture Delahaye type 135 ne compte qu’environ 2600 exemplaires entre 1935 et 1952. De plus, la vente aux enchères nous en présente sous trois carrosseries différentes. RM Sotheby’s choisit Paris pour les proposer aux enchères. Il faut noter que deux modèles de la voiture Delahaye, le Cabriolet et le Roadster sont en parfait état. Quant au troisième, le Coach est une excellente base pour un projet ambitieux de restauration. Alors, amateurs de cette marque (et aussi bricoleurs !) cette voiture Delahaye à restaurer vous est probablement destinée. Pour notre part, nous attendons avec impatience de nous retrouver Place Vauban à Paris et d’y rencontrer les trois Delahaye. Notez la date, ce sera le 5 février 2020. De plus, nous espérons y découvrir aussi d’autres perles rares, comme à l’accoutumée.

Land Rover Defender 110 de 1993 proposé en même temps aux enchères que les Delahaye.

1993 Land-Rover Defender 110. qui a servi pour déplacer les Delahaye d’un lieu de stockage à un autre.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2019 RM Sotheby’s – Diana Varga – Jean-Paul Tissot.