Difficile de ne pas reconnaître une BMW M3 cabriolet avec sa carrosserie bodybuildée. Ce qui ne se voit pas est le plus important. Je parle de son moteur : un 4 cylindres de 2302cc qui développe 195 ch à 6750 tr/mn et 240 Nm à 4750 tr/mn. La culasse à quatre soupapes par cylindre est la même que celle installée sur les moteurs 6 cylindres de la M1, de la M635CSi ou encore de la M5. C’est une boîte Getrag 265 à 5 rapports qui est accouplée au moteur avec une grille inversée où la 1re est en bas et à gauche.

Un précieux cabriolet BMW M3 à l’Oldtimer Galerie

1991 BMW M3 E30 Cabriolet intérieur en cuir noir.

1991 BMW M3 E30 Cabriolet intérieur en cuir noir – ©Vintage Car Magazine.

Le modèle proposé par l’Oldtimer Galerie Toffen est une version de 1991, soit sa dernière année de production. Elle affiche 121 500 kilomètres après 3 propriétaires. La documentation est complète et sa dernière expertise date de septembre 2020. Estimée entre 85 000 et 95 000 francs suisses, elle représente une belle opportunité pour un passionné de la marque ou un collectionneur averti. En fait, son entretien doit être rigoureux et scrupuleusement suivi. Quelques points à surveiller : le refroidissement, car le ventilateur est électrique, chaîne de distribution, galets, bras de suspensions, etc. La M3 consomme de l’huile et c’est tout à fait normal. Cependant, pour le filtre à huile privilégier celui recommandé par BMW. Éviter les pièces de remplacement bon marché.

Pour concurrencer Ford et Mercedes

Après l’éphémère 2002 Turbo – 1973 – 1975 – BMW n’a produit aucune réelle sportive digne de ce nom. Il a fallu attendre 1986 pour qu’apparaisse la E30 M3 forte de 195 chevaux. La série E30 est apparue en 1982 proposant de nombreuses carrosseries et motorisations au public. Mais rien au-dessus de la 325i développant 170 chevaux. En outre, BMW se devait de répondre à la Ford Sierra Cosworth et à la Mercedes 190 E 2.3-16. Le département Motorsport se chargea du développement d’une voiture qui viendrait tenir tête aux deux précédemment citées. 5000 exemplaires ont été fabriqués pour son homologation en Groupe A. À noter que deux exemplaires de M3 cabriolet ont été vendus entre 2015 et 2020 aux enchères .

1991 BMW M3 E30 Cabriolet vue trois quarts arrière droit.

1991 BMW M3 E30 Cabriolet vue trois quarts arrière droit – ©Vintage Car Magazine.

Un cabriolet BMW M3 presque sur mesure

1991 BMW M3 E30 Cabriolet jante AZEV 17 pouces homologuée.

1991 BMW M3 E30 Cabriolet jante AZEV 17 pouces homologuée – ©Vintage Car Magazine.

Le très rare cabriolet M3 reprend quasiment tous les éléments du coupé à quelques exceptions près. Le couvercle du coffre est dépourvu d’aileron et provient du stock E30 standard. La capote est à commande électrique. En outre, le cabriolet étant monté à la main, le client pouvait demander presque toutes les options possibles : téléphone intégré, intérieur en daim ou encore tableau de bord en cuir. Le M3 E30 ne fut fabriquée qu’entre 1988 et 1991. Il n’en existe que 786 exemplaires, dont 476 avec la version 215 chevaux (celle de la vente aux enchères). Autant dire que nous n’en trouvons pas tous les jours dans les petites annonces. Surtout en parfait état.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2021 Vintage Car Magazine / Oldtimer Galerie Toffen.