Selon les ventes aux enchères, le nombre de véhicules présentés varie fortement. Dans le cadre de la vente publique de mars 2021, nous sommes en présence de plus de 130 véhicules. Organisée par Silverstone Auctions à Ashorne, cette vente recèle de très beaux spécimens. De ce très beau catalogue, nous avons ressorti 4 autos qui nous parlent émotionnellement.

En effet, les voitures de collection font appel à deux éléments : le cœur et la raison. Être raisonnable, c’est bien. Cela permet d’éviter de faire un investissement scabreux. Toutefois, le cœur donne aussi son avis. Chacun d’entre nous est attiré par une marque et/ou un modèle bien précis. C’est pourquoi, dans notre sélection, nous avons laissé parler notre cœur en faisant abstraction des contraintes financières et techniques.

1968 Triumph TR5 | Un des meilleurs Roadster d’outre-Manche

1968 Triumph TR5 face avant

1968 Triumph TR5 face avant.

1968 Triumph TR5 moteur 2.5-Litre 6 cylindres en ligne 150 chevaux

1968 Triumph TR5 moteur 2.5-Litre 6 cylindres en ligne 150 chevaux.

1968 Triumph TR5 volant et tableau de bord en bois

1968 Triumph TR5 volant et tableau de bord en bois.

Une pièce de choix pour les collectionneurs

Offerte à la vente publique de mars 2021, cette Triumph TR5 a été produite entre août 1967 et septembre 1968 à moins de 3000 exemplaires. Elle constitue une pièce de choix pour les collectionneurs. Évolution de la TR4, elle reçoit un nouveau 6 cylindres en ligne de 2498cc. Une version dépolluée, début 1969, la TR 250 est fabriquée pour l’Amérique du Nord à plus de 8000 exemplaires. Son dessin est l’œuvre de Michelotti. C’est d’ailleurs la première voiture de sport britannique à recevoir une injection. Notre TR5 – châssis N° CP2338 – Red Signal intérieur cuir noir, a été restaurée il y a 14 ans. Quelques améliorations ont été apportées comme la culasse sans plomb, l’overdrive, l’allumage électronique, etc. De plus, les moquettes et la capote, en Mohair, sont neuves. Une documentation complète et des photos sont jointes au véhicule.

Un charme très British

Notre Triumph TR5 a connu 3 propriétaires depuis sa première immatriculation. Alors qu’à son époque la TR5 était bon marché, sa rareté la classe aujourd’hui parmi les roadsters chers. Elle a gardé de son origine la simplicité d’utilisation et un entretien facile. Devenir propriétaire d’une TR5 c’est allier le look de la TR4 avec la fougue du moteur de la TR6. Un cocktail sympathique qui fera de vous un gentleman-driver comblé.

Estimée entre £ 35 000 et 40 000 (environ CHF 45 000 et 50 000), plus les frais, elle ne devrait pas laisser indifférent les vrais passionnés de roadster anglais. Son dessin, son moteur incassable et son charme très British nous ont conquis et c’est pourquoi elle figure en première place de notre coup de cœur.

1972 Alfa Romeo Giulia 1300 Super | Un propriétaire en 48 ans

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 volant tulipe typique de ces modèles.

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 volant tulipe typique de ces modèles.

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 latéral côté gauche

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 latéral côté gauche.

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 moteur 1290cc quatre cylindres 89 chevaux

1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.3 moteur 1290cc quatre cylindres 89 chevaux.

Du Royaume-Uni en Italie

Du Royaume-Uni nous descendons en Italie pour découvrir cette Alfa Romeo Giulia 1300 Super. Notre Giulia – châssis N° AR2275939 – livrée neuve le 30 juin 1972 est donc une 2e série (1972-1977). Elle a eu le même propriétaire pendant 48 ans. Celui-ci l’a enregistrée au Royaume-Uni en septembre 2020. Le compteur affiche seulement 88 000 kilomètres d’origine. Elle possède le certificat ASI italien. Des spécialistes indépendants ont contrôlé cette berline et les moindres problèmes ont été corrigés, pour la modique somme de £ 4000. Tout est compilé dans un dossier historique complet et à jour. Il faut constater que cette Giulia de 1972 présente toutes les caractéristiques de véhicules plus récents. En effet, il était rare à cette époque de voir une berline familiale posséder un moteur en alliage à double arbre à cames en tête, 4 freins à disque et une boîte de vitesses à 5 rapports.

Une élégance tout italienne

Comment ne pas tomber sous le charme de cette Giulia ? La peinture Cava (beige) et l’intérieur en simili marron, le volant en bois et les placages bois sur le tableau de bord sont tous d’origine. L’élégance italienne à portée de main lors de cette vente publique de mars 2021 organisée par Silverstone Auctions. Avis aux amateurs de berlines italiennes, l’estimation de la Giulia varie entre £ 15 000 et 20 000 (environ CHF 20 000 et 25 000), plus les frais.

Après le charme anglais de la TR5, nous avons succombé à l’élégance italienne de cette Giulia 1300 Super.

1979 Datsun 260 Z | une sportive du Soleil Levant à la vente publique de mars 2021

1979 Datsun 260 Z latéral côté droit

1979 Datsun 260 Z latéral côté droit.

1979 Datsun 260 Z intérieur avant volant tableau de bord

1979 Datsun 260 Z intérieur avant volant tableau de bord.

1979 Datsun 260 Z moteur 2.8-Litre

1979 Datsun 260 Z moteur 2.8-Litre.

Des modifications au fil du temps

Notre voyage continue. Là, nous prenons l’avion pour le Japon à la découverte d’une Datsun 260 Z. Elle est arrivé au Royaume-Uni début 1979. Évolution de la 240 Z lancée en 1969, la Datsun 260 Z (Fairlady Z selon les pays) apparaît sur le marché en 1974. Très proche physiquement de sa grande sœur, la 260 Z apporte quelques modifications intérieures mais sans plus. Alors que le moteur est un 2.6-Litre, notre 260 Z possède une version 2.8-Litre. Les modifications ne s’arrêtent pas là. Elle offre une boîte 5 rapports (S13), un arceau de sécurité FIA, des harnais Willans, un allumage électronique 280 ZX, etc. De sa couleur originelle Blanc Polaire, elle est devenue Rouge au fil de ses 5 propriétaires. Elle est présentée à la vente publique de mars 2021 avec son dossier historique et toute la documentation originale.

Pour des rallyes historiques

Bien que préparée pour des rallyes historiques, cette Datsun 260 Z peut convenir pour un usage quotidien. Il est assez rare de trouver des 260 Z dans un état quasi parfait. De plus, l’entretien a été suivi avec minutie. Pas de surprise pour le futur acquéreur. Vous alliez la discrétion d’un coupé grand tourisme 2+2 à l’attrait d’une vraie voiture de rallye. Préparée avec beaucoup de soin, elle saura être votre partenaire en historique. C’est pour cela que nous l’avons choisie. On trouve peu de Japonaises de ce type dans les ventes aux enchères. Et nous estimons qu’il ne fallait pas manquer cette 260 Z – châssis N° RS30021323 – d’excellente facture avec 59 915 miles au compteur (environ 96 000 km).

L’estimation de cette Datsun 260 Z se situe entre £ 28 000 et 32 000 (environ CHF 36 et 41 000), plus les frais. C’est une affaire exceptionnelle.

1952 Jaguar XK 120 OTS | Un parfum de Restomod

1952 Jaguar XK 120 OTS trois quarts avant droit.

1952 Jaguar XK 120 OTS trois quarts avant droit.

1952 Jaguar XK 120 OTS moteur 3.4-Litre 6 cylindres en ligne 265 chevaux

1952 Jaguar XK 120 OTS moteur 3.4-Litre 6 cylindres en ligne 265 chevaux.

1952 Jaguar XK 120 OTS détail des siège sport cuir biscuit option usine.

1952 Jaguar XK 120 OTS détail des siège sport cuir biscuit option usine.

Conduite à gauche

Nous quittons le Japon pour revenir au Royaume-Uni et aller à la rencontre d’une Jaguar XK 120 OTS, un des objets de la vente publique de mars 2021. Emblématique sportive la plus rapide pour une version de série, la XK 120 doit faire partie du garage de tout collectionneur digne de ce nom. Notre XK 120 OTS – châssis N° 672237 – a connu d’abord l’Amérique avant de revenir au Royaume-Uni. En vert Suède avec intérieur assorti et capot gris français, elle est aujourd’hui en conduite à gauche, California Sage (couleur Aston Martin) et intérieur biscuit. Le propriétaire actuel voulait une XK 120 OTS différente de ses sœurs. Les ateliers DJB Engineering furent choisi pour sa métamorphose.

Des changements en profondeur

Extérieurement, rien ne se remarque. Mais en regardant de plus près, nous découvrons un échappement inox, une boîte de vitesses à 5 rapports, une direction assistée hydraulique, un radiateur plus grand avec un ventilateur électrique. Sans oublier les tambours avant remplacés par des disques avec étriers. Côté moteur, c’est toujours le 3.4-Litre. Totalement reconstruit, il offre une culasse révisée avec un nouveau joint et les chaînes de distribution sont neuves.

Ce modèle sort, selon nos critères, de la ligne des véhicules de collection au regard des modifications techniques apportées. Toutefois, il existe des amateurs qui ne font pas trop de cas de la modernisation d’une ancienne. Cette XK 120 OTS doit être moins rugueuse à conduire que celle présentée à la prochaine vente à l’Oldtimer Galerie Toffen en Suisse. Deux modèles identiques, deux conceptions techniques à l’opposé l’une de l’autre. C’est pourquoi nous l’avons choisie dans nos coups de cœur.

L’estimation de ce véhicule présenté à la vente publique de mars 2021 se situe entre £ 75 000 et 85 000 (environ CHF 95 000 et 110 000), plus les frais.

Une ancienne modernisée

Ce modèle sort, selon nos critères, de la ligne des véhicules de collection au regard des modifications techniques apportées. Toutefois, il existe des amateurs qui ne font pas trop de cas de la modernisation d’une ancienne. Cette XK 120 OTS doit être moins rugueuse à conduire que celle présentée à la prochaine vente à l’Oldtimer Galerie Toffen en Suisse. Deux modèles identiques, deux conceptions techniques à l’opposé l’une de l’autre. C’est pourquoi nous l’avons choisie dans nos coups de cœur.

L’estimation de ce véhicule présenté à la vente publique de mars 2021 se situe entre £ 75 000 et 85 000 (environ CHF 95 000 et 110 000), plus les frais.

Les illustrations de cet article sont Copyright © de leurs ayants droit. Tous droits réservés ©2021 Silverstone Auctions.